• Allez regarder les différents articles qui sont plus bas dans la page d'accueil.

Affluence record pour la cérémonie de remise des diplômes au collège GANDHI

C’est dans une salle comble que M. PINZAN principal du collège a accueilli  plus de 150 personnes, élèves, familles et personnels et Mme GALODE, conseillère municipale de LUITRE pour cette traditionnelle remise des diplômes.

Le principal s’est dit « particulièrement heureux de retrouver chacun pour cette cérémonie de remise des diplômes tant il est important de savoir mettre en valeur tout à la fois les élèves qui se sont investis et ont réussi, que les enseignants et personnels qui ont œuvré pour leur réussite ».

Et il a rappelé combien cela avait été difficile pour certains élèves qui se sont fixés des objectifs ambitieux et les ont atteints.

Cette année le collège a connu de grandes satisfactions avec les résultats des élèves de SEGPA et d’ULIS.  Tous les élèves de SEGPA ont obtenu le CFG, Certificat de Formation Générale. 4 élèves ont aussi obtenu le DNB Professionnel dont 2 avec une mention AB. Le principal a redit combien « nous sommes très fiers de ces résultats qui traduisent l’investissement des élèves et de leurs enseignants et plus globalement la très bonne organisation de la SEGPA » Et il a salué le travail remarquable effectué par la Directrice adjointe, Mme MOUTEL qui suit les élèves tout au long de leur scolarité avec bienveillance, fermeté et exigence.

Le principal s’est aussi félicité de la réussite de 52 élèves admis au DNB général dont 82.8% avec une mention. « Ceux qui ont réussi se sont montrés persévérants et appliqués. Et il faut aussi reconnaitre le travail d’accompagnement mené par les professeurs principaux de 3ème, là aussi avec persévérance et ténacité et pour qui la tâche n’a pas toujours été facile… ».

Enfin la cérémonie était aussi l’occasion de valoriser 4 élèves d’origine étrangère qui ont validé leur DELF, (Diplôme d’Etude en Langue Française). Le principal a rappelé « qu’ils sont les témoins d’une longue histoire d’intégration à la République qui passe par l’école et la maîtrise de la langue. Ils sont les lointains descendants des vagues migratoires italiennes, portugaises, polonaises, maghrébines. Dans un contexte qui peut paraitre différent, ils sont pourtant pour la plupart le fruit des mêmes difficultés qui les poussent hors de leur pays d’origine : misère, persécutions, intolérances. A l’école de relever le défi de leur accueil et de leur formation quelques soient les difficultés ! ».

Chacun a reçu ensuite son diplôme des mains du principal et sous les applaudissements nourris de l’assemblée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *